Madagascar / Mutuelles Santé

Autres accès

Madagascar. Projet Zina développé par Positive Planet. Portrait de la pharmacie familiale des Mbotimary
Quand ma petite fille de 10 ans, Marcella, a contracté une fièvre typhoïde l’année dernière, j’ai pu l’emmener se faire soigner à la clinique, sans devoir payer les 100.000 Ariary (env. 35 EUR) que coûte l’hospitalisation.
Zakia, productrice de vanille pour l’association FIMPALA, adhérente à la mutuelle Tsihàrôfy depuis 2 ans
Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

Contexte

La protection santé est actuellement peu développée à Madagascar. À l’exception du secteur formel et de quelques mutuelles de santé, la grande majorité de la population ne bénéficie d’aucune couverture sanitaire.

Pour cette population évoluant principalement dans le secteur informel, l’accès aux soins de santé est très difficile. Plus de la moitié des malades ne se soigne pas car ils évaluent la maladie comme non grave (et ont recours à l’automédication) et un quart ne consulte pas en raison de coûts financiers trop importants.

Objectifs

  • Un meilleur accès à la santé pour les travailleurs du secteur informel
  • Une meilleure protection des ressources et du travail des agriculteurs et des entrepreneurs
  • Plus de synergies entre les différents acteurs du secteur dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé
  • La mise en place d’un système de protection sociale pérenne à Madagascar

Bénéficiaires

  • 67.000 bénéficiaires des mutuelles de santé en 2018
  • 6 régions-cibles couvertes : Analamanga, Itasy, Vakinankaratra, Amoroni’mania, Diana, Sava

Mise en œuvre

  • Etudes de faisabilité pour évaluer les opportunités de mise en place d’un système de microassurance santé
  • Création de trois mutuelles de santé, à Antananarivo et dans les régions DIANA et SAVA : Harena, Tsihàrôfy, Mahavelona
  • Soutien au développement de ces 3 mutuelles de santé dans un objectif d’autonomisation progressive
  • Création d’une plateforme de gestion, Zina, pour mutualiser les coûts des différentes expertises nécessaires au développement des 3 mutuelles de santé

Impact

Accès à la protection sociale

  • A mai 2015 : 3.275 adhérents, soit près de 15.000 bénéficiaires (14.638).
  • Prévision à fin 2018 : Près de 17.000 adhérents,  70.000 bénéficiaires au total, 260 prestataires de santé conventionnés et plus de 2.300 prestations couvertes

Assistance technique

  • Création de 3 mutuelles santé
  • Création d’une plateforme de gestion commune Zina
  • Formation des prestataires
  • Développement commercial
  • Extension des zones couvertes par les mutuelles
  • Incitation accrue à l’adhésion libre de nouveaux clients

Perspectives

  • Elargir la base d’adhérents des 3 mutuelles à 17.000 à fin 2018, soit près de 70.000 bénéficiaires au total
  • Autonomiser les mutuelles Harena, Tsihàrôfy et Mahavelona en vue du retrait progressif de Positive Planet à échéance 2018
  • Renforcer l’éducation sanitaire des populations cibles afin de contribuer à la bonne utilisation des services, notamment sur les thématiques suivantes: mutualisme, automédication, et éducation sanitaire
  • Capitaliser sur les résultats de l’action, en vue de sa réplication dans d’autres zones géographiques

Budget, dates

  • 530.000 €
  • Phase 2 : 2013 – 2016

Partenaires stratégiques

Partenaires opérationnels